Méthodes numériques

Accueil › Recherche › Electromagnétisme - MétamatériauxMéthodes numériques › Méthode des éléments finis


Méthode des éléments finis

Accélération par décomposition de domainesNous développons des outils de modélisation numériques performants basés sur la méthode des éléments finis appliquée aux équations de Maxwell en régime harmonique.

Cette méthode est d’une grande polyvalence et nous a permis de modéliser la diffraction par des surfaces rugueuses [1] ou des hétérogénéités de volume dans des domaines de calculs conséquents (plusieurs centaines de longueurs d’onde de côté en 2D) [2].

Nous avons développé des méthodes de type décomposition de domaines afin de pouvoir résoudre des problèmes de grandes dimensions en 3D [3, 4] et couplé ces méthodes à des algorithmes d’imagerie non linéaire [5].
Surface de silicium fortement rugueuse sous incidence normale ( = 1um)
Contact : Hervé Tortel
Mots-clés : Eléments finis, Décomposition de domaine, Diffraction, Surface rugueuse