Team : Speckle, Polarisation et Cohérence en milieu désordonné

Home › The Institute › TeamsCONCEPTThématiques › Repolarisation temporelle


Repolarisation temporelle

D’autres résultats inattendus ont été observés et expliqués, et notamment le phénomène de repolarisation temporelle. Ce processus était inattendu dans la mesure où il indique, lorsque qu’un désordre temporel (issu d’une lumière dépolarisée- dop = 0) est mêlé à un désordre spatial (lié au milieu complexe), une réduction du désordre temporel (dop = 0,75 en moyenne). Ce résultat ne contredit aucune loi d’entropie dans la mesure où cette repolarisation locale intervient à l’échelle du speckle. Il s’explique par ailleurs simplement par le fait que les matrices de diffusion (non diagonales pour les échantillons très diffusants) recombinent les variables aléatoires sur chaque mode de polarisation. Ces études fournissent, une fois de plus, une signature originale des milieux complexes via les histogrammes de repolarisation. On peut retenir ici que la lumière diffusée par un milieu fortement hétérogène ne peut jamais être dépolarisée à l’échelle du speckle, puisque la valeur moyenne est de 0,75 pour un speckle totalement développé. On notera également qu’un désordre spatial peut simultanément dépolariser une lumière et en repolariser une autre (cas de 2 faisceaux incidents polarisés et dépolarisés). Les mêmes techniques ont été appliquées au projet ANR ESCAPAD dévolu à l’analyse des végétaux.