[(#]

Prix de Thèse 2017 AMU, Simona Liukaityte

Accueil › Animation Scientifique › Prix de Thèse 2017 AMU, Simona Liukaityte


Simona Liukaityte recevra le 22 novembre 2017 le Prix de thèse d’Aix-Marseille Université, à l’occasion de la soirée scientifique qui se tiendra au siège de l’université, sur le site du Pharo, amphithéâtre Gastaut.

Simona Liukaityte a soutenu sa thèse intitulée "Nouvelle métrologie large bande à grande dynamique pour la mesure des flux transmis, réfléchis et diffusés par des filtres optiques à hautes performances" le 17 novembre 2016 et a obtenu en mai 2017 le Prix de thèse de l’école doctorale ED 352, Physique et Sciences de la Matière.

Les travaux de thèse ici récompensés sont centrés sur la métrologie extrême des composants optiques de pointe, avec un intérêt particulier pour les filtres interférentiels complexes présentant des performances ultimes (transmissions supérieures à 95% dans les parties passantes et inférieures à 10-10 dans les parties bloquantes). Ils ont conduit au développement de l’instrument SALSA, diffusomètre spectralement et angulairement résolu, dont les performances sont supérieures de plus de 6 décades à l’état de l’art international sur l’ensemble du spectre visible et du proche infrarouge.
Les applications de cet instrument concernent en particulier le contrôle de la diffusion de la lumière dans les nouvelles générations de micro-imageurs spectraux développés pour le Spatial et la Défense.

Cet instrument unique au monde est désormais intégré à la plateforme DIFFUSIF labellisée par Aix-Marseille Université, et est utilisé comme référence par les agences spatiales française (CNES) et européenne (ESA), ainsi que par les différents industriels du domaine des couches minces optiques et de l’optique pour le spatial.

Cette thèse a été financée par la DGA et co-encadrée par Myriam Zerrad, Michel Lequime et Claude Amra au sein de l’équipe CONCEPT de l’Institut Fresnel.

Simona Liukaityte est aujourd’hui ingénieure au CNES.