Matériaux nano-composites

Accueil › IMPORT ne pas tenir compte de cet espace › Matériaux nano-composites


Dans le cadre d’une coopération avec l’Ecole Polytechnique de Montréal (Thèse en co-tutelle de Jean-Michel Lamarre, 2004-2007), nous avons entrepris de développer et de caractériser des monocouches de matériaux nano-composites constitués par l’inclusion de nano-sphères métalliques d’or dans une matrice diélectrique de silice. Ces couches nano-composites sont en effet susceptibles d’être utilisées comme interrupteurs optiques ou comme senseurs biochimiques. Nous sommes en outre capables de déformer les nano-sphères incluses dans la matrice hôte en nano-ellipsoïdes, grâce à une exposition de la couche à un faisceau d’ions de forte énergie. Le comportement optique anisotrope de ces monocouches a été étudié en régime linéaire (résonances plasmons de surface mis en évidence par spectrophotométrie et ellipsométrie) et non-linéaire (absorption et variation d’indice non-linéaires étudiées respectivement par P-scan et Z-scan). L’influence du métal et de la matrice hôte sur les propriétés du composant est en cours d’analyse (remplacement de l’or par de l’argent et de la silice par du pentoxyde de tantale).

Nanocomposite Or-Silice