Equipe : Thématiques

Accueil › L’Institut › ÉquipesSEMOThématiques › Télédétection de la surface océanique et propagation en milieux (...)


Télédétection de la surface océanique et propagation en milieux aléatoires

La propagation en milieux aléatoires, et en particulier la diffusion par des rugosités de surfaces et par des inhomogénéités de volume, est un phénomène qui intervient dans de nombreux problèmes en optique comme aux micro-ondes.

Le champ diffracté peut être aussi bien la grandeur d’intérêt qu’un signal parasite, dont on veut estimer, voire réduire, la contribution. Sa modélisation correspond au problème direct de diffraction, ingrédient fondamental de toute méthode d’inversion.
On distingue traditionnellement les modèles rigoureux, solutions numériques des équations de Maxwell, des modèles approchés, aux formulations explicites.

Nos objectifs sont de faire progresser les modèles rigoureux et approchés puis mettre en oeuvre ces modèles pour des problèmes particuliers (prise en compte de la rugosité des interfaces dans les méthodes d’inversion tridimensionnelles, profilométrie optique et reconstruction numérique du profil).
La modélisation rigoureuse de la diffusion électromagnétique tridimensionnelle est un exercice numérique difficile. Le modèle rigoureux est l’alternative à l’expérimentation pour la production de données de références. Ces données servent notamment à la validation des méthodes approchées, et par là même à leur développement.