Equipe : CONCEPT

Accueil › L’Institut › ÉquipesCONCEPT › Équipe CONCEPT


Équipe CONCEPT

Historique et Activités

L’Institut Fresnel repose sur plusieurs centres de compétences dont l’optique électromagnétique, les couches minces optiques, la bio-photonique, le traitement du signal et des images… Dans ce contexte, l’équipe CONCEPT a rassemblé spontanément, à partir de 2011, des chercheurs de différentes équipes de l’UMR (CLARTE, SEMO, RCMO, MAP2). L’émergence de ses activités a ensuite conduit à la création d’une équipe en 2012, à la demande de la direction de l’UMR. Cette création a par ailleurs bénéficié du re-périmétrage interne de l’UMR, qui a fait suite à la visite de l’AERES en 2011.

L’optique, la photonique ou l’électromagnétisme… sont donc naturellement au coeur des activités de l’équipe CONCEPT, lesquelles nourissent dans 3 des 4 grandes thématiques créées en 2015 à l’Institut. Les travaux sont de nature théorique, numérique et expérimentale, et portent sur les fondamentaux, le diagnostic, les composants, l’instrumentation ou les systèmes. Les secteurs d’application concernent l’éclairage, le spatial, les télécommunications, la défense, l’énergie, le vivant, la microélectronique, les matériaux… ou la production de nouvelles connaissances.

Les compétences croisées nous ont permis de dynamiser des sujets existants ou de lancer de nouvelles activités. L’effort est mis sur les idées qui émergent et s’ancrent à l’issue des brainstormings récurrents. Ainsi se sont ancrés depuis 2012 les thèmes suivants :

L’activité « diffusion lumineuse » est historique et a trouvé un nouveau dynamisme en appui sur le saut technologique réalisé dans le domaine de la fabrication des filtres optique, ou sur les nouvelles exigences des micro-imageurs pour le spatial, ou encore sur le succès récent des optiques pour la détection d’ondes gravitationnelles. L’expertise acquise dans le cadre de cette activité a par ailleurs été mise à profit pour créer l’activité « lumière complexe en milieu désordonné », notamment grâce à l’acquisition de méthodes électromagnétiques exactes et à l’introduction de l’optique statistique. Le thème des « exaltations géantes » a été mené en collaboration étroite avec l’équipe RCMO, et a également bénéficié de notre expérience de la diffusion dans les systèmes multicouches. Enfin, les « méta-matériaux thermiques » ont été abordés dans le cadre des équations de la chaleur, une ouverture qui a permis de s’approprier le formalisme mathématique pour l’étendre ensuite aux filtres interférentiels et à la diffusion lumineuse ; cette dernière activité débouche par ailleurs aujourd’hui sur le mimétisme du rayonnement thermique (émissivité), thème qui bénéficie de notre expérience du domaine des microcavités luminescentes et de la diffusion lumineuse.

Ces activités sont naturellement portés au quotidien avec l’ensemble des membres de l’équipe, et en synergie avec de nombreux autres collègues de l’Institut (H. Akhouayri, F. Lemarchand, J. Lumeau, S. Guenneau…), ou de la scène nationale (LMGC, GREYC, IEMN, EM2C, UCB, ONERA…) voire internationale (CINTRA Singapour, Imperial College London, Fraunhofer Iena, Université de Hong-Kong, LIGO...). De façon plus générale, l’équipe a vocation à mettre en œuvre de nouveaux projets de recherche collaboratifs au sein de l’UMR. A titre d’illustration, et au-delà des thèmes déjà cités, nous venons de bénéficier d’un contrat CIFRE sur l’imagerie THZ, et d’un projet ANR sur l’analyse optique de végétaux. Parallèlement la contractualisation d’autres projets est imminente, et concerne notamment le rayonnement thermique et la cosmétique (dont son impact environnemental).
Ces nouveaux projets font suite au couplage d’expertises déjà réalisées au sein de l’UMR, à savoir l’optique statistique et l’optique électromagnétique, les couches minces et les méta-matériaux, ou l’analogie propagation optique/diffusion thermique.

L’équipe compte 5 permanents (2,9 ETP). Sur la période 2011-2016, son bilan quantitatif est de 1 livre, 35 RICL, 7 brevets dont 1 licencié et en cours d’extension aux USA et 2 avec contrats de maturation, 3 lectures, 22 conférences invitées, 130 conférences et 2 M€ de budget (fonds propres). On notera que l’essor des différents thèmes a permis le développement sur fonds propres de nombreux outils instrumentaux et logiciels, dont certains sont devenus pérennes et forment aujourd’hui les parcs instrumental et logiciel de l’équipe (platefome DIFFUSIF).

Parc instrumental et logiciel de l’équipe