Rémi CARMINATI donnera un séminaire intitulé "Corrélations dans les speckles optiques : de nouvelles perspectives" le mardi 16 juin 2015 à 11h00 en salle Pierre Cotton

Accueil › Annuaire › Pages persoimport ne pas tenir compte de cette rubriqueSéminaires › Rémi CARMINATI donnera un séminaire intitulé "Corrélations dans les speckles (...)


Rémi CARMINATI donnera un séminaire intitulé "Corrélations dans les speckles optiques : de nouvelles perspectives" le mardi 16 juin 2015 à 11h00 en salle Pierre Cotton

Rémi Carminati, Institut Langevin, ESPCI ParisTech, CNRS, Paris "Corrélations dans les speckles optiques : de nouvelles perspectives"

Résumé :
La diffusion cohérente de la lumière dans un milieu désordonné produit une figure de tavelure (speckle) dont les propriétés statistiques ont été très étudiées. Sur le plan fondamental, les fluctuations et corrélations d’intensité portent les signatures du transport ondulatoire, qui est au cœur de la physique mésoscopique. Du point de vue des applications, elles permettent de développer des méthodes de détection et d’imagerie en milieux complexes d’une très grande sensibilité. Dans cet exposé, nous allons discuter des situations dans lesquelles des corrélations inattendues apparaissent. Dans le cas de speckles produits par des nanosources plongées dans des milieux diffusants, l’émission de lumière est largement influencée par les interactions de champ proche, produisant des corrélations d’intensité non-universelles (non décrites par le modèle de speckle pleinement développé) [1,2]. Nous montrerons comment les résultats peuvent être analysés en termes densité d’état locale (LDOS) et croisée (CDOS) [3]. Dans le cas de speckles produits en transmission en régime de localisation d’Anderson, la structure spatiale du speckle est indépendante des conditions d’illumination, offrant la possibilité de sonder la localisation dans une seule réalisation du désordre, sans avoir recours à une moyenne statistique [4]. Finalement, nous montrerons qu’il existe une corrélation d’intensité entre les speckles réfléchis et transmis, même pour des milieux optiquement épais [5]. Ce résultat contre-intuitif pourrait avoir des implications pour le contrôle des ondes et l’imagerie à travers des milieux fortement diffusants.

[1] A. Dogariu and R. Carminati, Phys. Rep. 559, 1 (2015)
[2] R. Carminati, G. Cwilich, L.S. Froufe-Pérez and J.J. Sáenz, Phys. Rev. A 91, 023807 (2015)
[3] A. Cazé, R. Pierrat and R. Carminati, Phy. Rev. Lett. 110, 063903 (2013)
[4] O. Leseur, R. Pierrat, J.J. Sáenz and R. Carminati, Phys. Rev. A 90, 053827 (2014)
[5] N. Fayard, A. Cazé, R. Pierrat and R. Carminati, " Intensity correlations between reflected and transmitted speckle patterns", submitted (2015) - arXiv 1504.06267

Contact :
Rémi CARMINATI
Professeur
Directeur de la Recherche
ESPCI ParisTech
Tel : +33 1 40 79 44 02 (Dir. Recherche)
Tel : +33 1 80 96 30 72 (Institut Langevin)
E-mail : remi.carminati chez espci.fr